Les articles sur la santé

10 conseils pour gérer le stresse et être au maximum pour réussir !

Une certaine quantité d'adrénaline peut être bénéfique à votre course... Mais pas au point de chercher désespérément des toilettes deux minutes avant le départ de la course. Voici dix astuces proposées par notre équipe pour gérer la panique et vous aider à faire de votre mieux.

 

1.Présentez-vous à la course en avance
Soyez informé sur la course. Vous devez savoir où la course commence et finit. Vous devez également organiser votre transport en conséquence. Que la course soit longue ou courte, accordez-vous une heure au moins pour vous échauffer et vous familiariser avec les alentours.

 

2.Mangez au plus tard une heure avant le début de la course
Vous ne pouvez pas courir sans énergie mais manger trop peu de temps avant que la course ne débute sera uniquement facteur de crampes. Essayer d'avoir un repas riche en glucides, au plus tard une heure avant la course.

 

3.Pour les distances longues, prévoyez un plan pour vous hydrater
Lors de courses de plus de 10 km, de nombreuses personnes devront boire pour rester hydratées. Préférez-vous courir avec une bouteille ? Ou prendrez-vous les boissons distribuées aux stands de ravitaillement ? Choisissez ce qui vous convient le mieux et entraînez-vous en conséquence.

 

4.Décidez de la manière dont vous allez courir
Il est impossible de connaître le déroulement d'une course au préalable, mais cela ne doit pas vous empêcher d'élaborer un plan. Voulez-vous accélérer au départ puis ralentir, ou l'inverse ? Essayez de ne pas vous laisser influencer par les autres coureurs et appliquez votre plan. Nous suggérons aux débutants de ne pas courir vite au début d'une course. Dépasser dans la deuxième partie de la course des concurrents un peu trop enthousiastes vous procurera une satisfaction bien plus grande !

 

5.Prévoyez des vêtements adéquats
Consultez les prévisions météorologiques pour le jour de la course et habillez-vous en conséquence. Un jour de course n'est pas propice aux expériences. Portez donc une tenue que vous connaissez et qui vous convient, plutôt que des vêtements nouveaux.

 

6.Laissez-vous porter par l'es autres coureurs lorsque vous faiblissez
Lorsque vous vous sentez fatigué, utiliser l'allure des coureurs qui vous entourent peut vous aider à rester dans la course. Une autre astuce utile consiste à choisir une personne située juste devant vous et à essayer de la rattraper, ou de conserver la distance qui vous sépare d'elle.

 

7.Divisez la course en étapes
Lors d'une course plus longue, il peut être utile de diviser mentalement la course en étapes. Pour un semi-marathon par exemple, pensez que vous courez quatre fois 5 km, une étape à la fois. Vous pouvez également utiliser des repères visuels pour vous motiver (tels que des lampadaires ou des coins de rue). La distance paraîtra moins accablante et vous atténuerez la pression.

 

8.Relaxez-vous
L'adrénaline peut être un véritable moteur, toutefois, être tendu et stressé vous fera perdre de votre efficacité. Essayez de vous livrer à un check-up mental pendant que vous courez. Demandez-vous : comment ça va ? Comment est-ce que je me sens ? Faites un effort pour détendre vos mains et vos épaules et apaiser votre respiration. Cela vous aidera à courir plus facilement.

 

9.Sollicitez le soutien de vos amis et de vos proches

Courez avec un camarade ou essayez de demander à des amis ou des membres de votre famille de venir vous encourager. Savoir que quelqu'un est là pour vous encourager vous aidera à tenir bon dans les moments de fatigue. Il est aussi plus facile de courir lorsque vous savez que vous pourrez partager le moment où vous franchirez ligne d'arrivée avec quelqu'un.

 

10.Qu'il s'agisse de votre première ou de votre centième course, peu importe : profitez-en bien !
Courir doit être un plaisir. Si votre performance n'a pas été à la hauteur de vos espérances, ne réprimez pas votre déception mais après un moment, consignez-la dans votre carnet d'entraînement puis passez à autre chose. Consulter votre carnet d'entraînement plus tard peut vous aider à éviter de reproduire la même expérience. Mais souvenez-vous que tout le monde a des mauvais jours et que le souvenir des échecs disparaîtra rapidement lorsque vous réussirez une autre belle course !

source : asics

 

Vous voulez écrire des petites astuces? 

 

contactez nous

Actualité

TIPA-TIPA

2015 nous voilà !

Suivez-nous 

sur tipa-tipa.fr

 

Future course :

24 Janvier 2016
Le kilomètre vertical du Maïdo 2016

Actualités Sportives

SPORTS 1ère (17 septembre 2017) (Tue, 19 Sep 2017)
>> Lire la suite

L'US Sainte-Marienne se sort des griffes des Léopards (Mon, 18 Sep 2017)
>> Lire la suite

Law-Long remporte le rallye national Bourbon (Sun, 17 Sep 2017)
>> Lire la suite

SPORTS 1ère (10 septembre 2017) (Mon, 11 Sep 2017)
>> Lire la suite

Supermotard, Dylan Técher s'envole déjà (Mon, 11 Sep 2017)
>> Lire la suite